Etape

Samarcande - Jizzakh

Kilomètres

103

Météo

Il fait bon !

Phrase du jour

Quentin: Mais oui tu sais, à Bruxelles, le Boulodrome ? Mathieu: L'Atomium ? Quentin: Oui voilà.

Résumé

Faux départ à cause de la gopro oubliée à l'hôtel sous un sac plastique. Nous sommes presque sortis de Samarcande et n'avons pas envie de rebrousser chemin. Quentin qui maîtrise le difficile art de la prise de la taxi en Ouzbékistan se dévoue pour repartir la chercher pendant que je garde les vélos.

Petit rattrapage sur le sujet pour ceux qui ne maîtrisent pas la technique.

1) Toutes les voitures sont des taxis potentiels. Les taxis pleins peuvent encore prendre des gens.

2) Peaufiner sa prononciation car le chauffeur ne voudra pas regarder ce que tu lui montres sur ton téléphone par flemme. Si il ne te comprend pas il va repartir illico ou t'emmener n'importe où.

3) Le prix pour Ouzbek est 5 à 10 fois inférieur au prix pour les touristes, mais si tu le demandes avant de monter ça passe !

4) Une fois monté dans la voiture, corrige le réflexe français de chercher la ceinture. Il n'y en a sûrement pas, et quand bien même, tu vas déclencher l'hilarité générale dans la voiture.

5) Un taxi pour un passager ce n'est pas très rentable, c'est un peu comme Uber Pool, le chauffeur va charger sa voiture au maximum. Si tu n'as pas envie que ta course dure 2h, tu peux faire comme Quentin et lui hurler dessus pour ne pas qu'il s'arrête prendre d'autres passagers. Attention mieux vaut avoir l'air costaud et menaçant.

Bref, nous voilà repartis pour de bon. Ça roule bien, il fait bon, et la route est bonne ! On ne comprend pas trop ce qui se passe. Les 100km sont vite avalés et nous arrivons à Jizzakh assez tôt. On verra si ça continue demain !

N'oubliez pas de regarder le dernier vlog !