Etape

Navoi - Kattakourgan

Kilomètres

90

Météo

Mais quand est ce qu'il arrive cet automne bordel (très chaud)

Phrase du jour

"HELLOOOOOOO!" Les ouzbeques (prononcé yélo)

Résumé

Nous partons pour une étape plutôt rapide et facile, malgré un vent de face persistant en début de journée (mais aucun rapport avec le désert donc ça passe facile).

Les ouzbèques sont pleins d'attentions pour le touriste à vélo sur la route. Ils souhaitent faciliter le voyage dudit touriste de plusieurs manières. Si la méthode classique revient à dire "hello" de manière très sympa, il existe également des méthodes alternatives :

  • Hurler "YELOOOOOO" (seul mot en anglais connu) d'une manière très puissante et très agressive.
  • Avantage : le touriste accélère en prenant peur, lui faisant ainsi une étape moins longue.
  • Courir près du touriste pour lui taper dans la main (surtout les enfants).
  • Avantage : Habituer le corps du touriste aux germes locaux à force de contact avec des mains noires de terre.
  • Demander au touriste si il est allemand - "Germania? Germania?".
  • Avantage : Le touriste se sent partie intégrante de la grande famille européenne.
  • Ralentir sa voiture près du touriste et lui parler en ouzbèque ou
  • russe et le suivre pendant 5 minutes sans s'arrêter de parler.

Avantage : Le touriste apprend la langue plus vite.

  • Siffler le touriste et le héler en faisant "HEY HEY!!".
  • Avantage : le touriste masculin comprends ce que c'est d'être une femme harcelée dans la rue et réfléchit sur la condition humaine.
  • Klaxonner très fort pour faire coucou, détruisant ainsi les tympans du touriste.
  • Avantage : le touriste reste plus de temps dans le pays vu qu'il doit aller à l'hopital pour être examiné par un ORL.

En arrivant dans la ville étape, le seul motel est fermé! Nous explorons un peu pour trouver quelque chose et demandons conseil à un petit groupe de personnes. Un mec ultra gentil nous propose de nous accompagner jusqu'à un hôtel sur sa guimbarde de vélo. Las, il nous ramène au motel fermé! Le monsieur est désolé et nous propose de dormir chez lui, ce que nous acceptons avec joie. Petite chambre agréable et douche spartiate mais douche quand même. On espère juste que nos estomacs résisteront au diner de ce soir! Seul soucis de cette invitation : à force de nous faire offrir du thé, on en a bu approximativement 9 litres chacun et risquons de corriger la théorie de la relativité générale plutôt que dormir cette nuit. A demain!